Historique du Sentier des Caps

L’Historique du Sentier des Caps

1992-1993
La municipalité de Saint-Tite-des-Caps étudie le potentiel de développement de sa municipalité et engage alors un spécialiste en développement économique. C’est alors que l’idée du Sentier des Caps de Charlevoix prend naissance. Le maire de Saint-Tite-des-Caps, M. Jean-Claude Clouet, rencontre alors  M. Jean-Guy Bouchard, maire de Petite-Rivière-Saint-François, afin de développer un projet de sentiers. Messieurs les maires concluent alors un accord afin que le projet se réalise.

Mai 1993
Création de la corporation du Sentier des Caps de Charlevoix (Organisme à but non lucratif).

Hiver 1994-1995
Première année d’opération de la station de ski de fond et de ski nordique au sommet du Massif de Charlevoix.

Octobre 1996
Inauguration du sentier de longue randonnée reliant Saint-Tite-des-Caps jusqu’au sommet du Massif de Charlevoix.

Été 1998
Ouverture d’un nouveau tronçon du sentier de longue randonnée. Ce nouveau tronçon reliera alors le sommet du Massif au village de Petite-Rivière-Saint-François.

Mars 1999
Fermeture de la station de ski de fond et de ski nordique au sommet du Massif Charlevoix.

Hiver 1999
Signature d’une entente avec la réserve nationale de faune du Cap Tourmente. Le sentier pourra alors relier le sentier de longue randonnée de Saint-Tite-des-Caps à la réserve nationale de faune du Cap Tourmente, située à Saint-Joachim.

Fin été 1999
Inauguration d’un nouveau tronçon reliant Saint-Tite-des-Caps à la réserve nationale de faune du Cap Tourmente (à Saint-Joachim) et construction d’un nouveau refuge dans ce secteur. Ce qui porte à six (6) le nombre de refuges disponibles sur le parcours.

Été-Automne 2001
Construction d’un nouvel accueil au sommet du Massif de Charlevoix dans le cadre de la réouverture de la station de ski de fond, ski nordique et raquette au sommet du Massif et aménagement d’un nouveau sentier, «L’Abattis». Totalisant 11,7km, ce sentier mènera à une vue féérique où, d’un seul coup d’oeil, l’on verra le dégradé de plus de 6 caps vers le Cap Tourmente en arrière-plan. Au total, le réseau d’excursion d’un jour sur le plateau du Massif totalise désormais 35 km.

Hiver 2001

14 décembre 2001
Secteur du Massif de Charlevoix
Inauguration officielle du nouvel accueil sur le plateau de la forêt du Massif de Charlevoix.

Secteur Saint-Tite-Des-Caps

Annonce de l’ouverture de trois nouvelles boucles d’excursion d’un jour. Ces circuits seront accessibles pour la raquette de montagne ou le ski nordique et seront reliées au sentier de longue randonnée. Les noms de ces sentiers sont: «Le Cap Rouge», «Le Cap Brûlé» et «Anse de la Montée du Lac».

De plus, ouverture du Sentier des Lacs. Ce sentier permettra aux raquetteurs et skieurs nordiques de communiquer avec le réseau de sentiers de Saint-Tite-des-Caps en bordant le Lac Saint-Tite et le Petit Lac.

Automne 2006
La signalisation des sentiers à été refaite en entier avec le balisage aux arbres. Aussi tous les panneaux de signalisation en bois ont été changés pour des panneaux en aluminium, quelques refuges ont également été rénovés.

Été et automne 2007
Construction de deux nouveaux refuges, un dans le secteur du Massif  (Lac Gauthier) et l’autre dans le secteur St-Tite (Petit Lac). Ces deux refuges peuvent accueillir 10 personnes chacun, le Sentier des Caps de Charlevoix est maintenant doté  de 9 refuges.

Automne 2008
Toujours pour améliorer le confort des randonneurs, construction de  7 plates-formes de camping en bois à l’Anse-aux-Vaches ainsi qu’au Cap-du-Salut avec site à feu sur chaque emplacement.

Automne 2009
Construction d’une passerelle autour du Lac au stationnement P2 pour améliorer l’accès au départ des sentiers. Consolidation de plusieurs tronçons de sentier. Au refuge La Faille, 4 nouveaux sites de camping avec site à feu.

Dans le secteur du Massif, aménagement d’une nouvelle piste de ski de fond pour se rendre au refuge l’abattis qui  offre un magnifique point de vue sur le fleuve.

Tous ces travaux réalisés grâce à la Conférence régionale des élus pour la subvention obtenu dans le cadre du programme forestier Volet II.

Automne 2010
Aménagement de deux belvédères, l’un est situé au début du sentier du Cap Gribane et l’autre dans le sentier de la Chute.

Dans le sentier de l’Anse-de-la-Montée-du-Lac, construction d’une tour d’observation qui donne la vue sur le village de St-Tite-des-Caps, l’arrière pays ainsi que le fleuve.

Rénovation du refuge La Faille.

Dans le secteur du Massif, amélioration de certaines pistes de ski de fond.

Tous ces travaux ont été réalisés grâce à la Conférence régionale des élus pour la subvention obtenu dans le cadre du programme forestier Volet II.

Automne 2011
Secteur St-Tite-des-Caps, construction d’une arche de départ pour guider la clientèle au départ des sentiers.

Secteur Le Massif, rénovation et agrandissement de l’accueil de Charlevoix au Sommet du Massif, grâce à la collaboration de la Conférence régionale des Élus pour leur subvention reçu dans le programme de mise en valeur des ressources du milieu forestier Volet II.

Acquisition d’équipement plus performants pour le damage et le traçage des pistes de ski de fond, le style libre est désormais possible.

Automne 2012

Cette année, les projets qui ont été réalisés grâce à la subvention reçu par la Conférence régionale des Élus toujours dans le cadres du programme forestier Volet II secteur Côte de Beaupré, sont en autre la réfection du refuge Cap Gribane, nous avons également aménagé 8 sites de camping à St-Tite-des-Caps sur des plates-formes en bois pour un meilleur confort pour les randonneurs.

Il y a eu l’aménagement d’un magnifique belvédère sur le sentier du Cap Gribane qui a demandé beaucoup de travail parce qu’il a fallu transporter les matériaux sur plusieurs mètres mais la vue en vaut le coup.  Dans le même secteur il y a eu l’aménagement de plusieurs passerelles ainsi que dans le sentier du Cap Rouge pour rendre la randonnée plus agréable dans les endroits plus humides.

Pour terminer nous avons fait de la consolidations dans certain chemin d’accès de nos refuges pour les rendre plus accessible pour pouvoir s’y rendre rapidement en cas d’urgence et pour le transport de bois et bagages.

D’autre part, le Sentier des Caps à fait l’acquisition de la bâtisse au 2, rue Leclerc ou se trouve l’accueil principal  et ce, grâce à l’achalandage des visiteurs au Sentier des Caps, antérieurement nous étions en location.

Automne 2013

Le défi qui a été réalisé cette année dans le nouveau programme de développement régional et forestier géré par la Conférence régionale des Élues pour la MRC de Côte de Beaupré et de Charlevoix, est d’avoir refait le balisage  du sentier de longue randonnée sur 50 km sur les deux sens avec des plaquettes rouges et blanches sur les arbres  et tous les sentiers secondaires et belvédères pour environ 20 km avec des plaquettes bleus et blanches.

Nous avons également fait l’entretien de 3 belvédères dans le secteur de Côte de Beaupré pour assurer une plus longue durée de vie.

Printemps 2014

Pour le 20e anniversaire du Sentier des Caps,  M. Claude Tessier,  journaliste au journal Le Soleil a fait un manuscrit de très grande qualité sur l’histoire au début du sentier jusqu’à maintenant qui s’intitule « Entre mer et montagnes ».

Automne 2014

Cette automne, grâce à la participation de la CRÉ dans le cadre du programme de développement régional et forestier, nous avons réalisé le prolongement du sentier de raquette D sur une distance de 1.5km pour se rendre au refuge du Lac Gauthier dans le secteur du Massif et kilométrer tous les sentiers de raquette pour rendre plus agréable la randonnée  aux visiteurs.

Dans le secteur St-Tite-des-Caps, nous avons réalisé des passerelles sur le sentier aux endroits plus humides pour faciliter l’accès au randonneur ce qui est très apprécié.

logo-CRECN-coul

Été et automne 2015

Cette année, aucun projet spécial n’a été réalisé, ce fut l’entretien et tous les sentiers et refuges.

Été et automne 2016

À l’été et automne 2016, le Sentier des Caps à fait tout un changement avec la rénovation de l’accueil principal au 2, rue Leclerc et l’ajout d’un garage qui donne vraiment un nouveau look au bâtiment. Ces travaux ont été réalisés avec la collaboration de la MRC Côte de Beaupré dans le projet PMVI d’Hydro-Québec. Une barrière a également été installée au départ des sentiers pour contrôler les accès et l’installation d’une borne électrique rapide au 2, rue Leclerc.

Accueil avant rénovation Accueil rue Leclerc